Quoi publier et pour qui ?

En enrichissant en amont la conception d’un journal, d’un magazine ou d'un site, sa ligne rédactionnelle et sa personnalité sera plus évidente pour son public. Le lecteur pourra ainsi s’approprier le média. Fidéliser ses lecteurs passe d’abord par le contenu.

Une presse structurée

Deux axes de conception dans la recette d’une publication : l’idée ou le dessin


En principe, une maquette de presse se pense avant d’être dessinée ou redessinée, la conception graphique n’intervenant qu’en second lieu.


Enchaînement logique

Cette réflexion définit une direction, c’est la ligne éditoriale et rédactionnelle, l’axe de la publication. Qui possède une orientation et un angle, qui sont la personnalisation de la publication. Laquelle adopte un mode d’expression, c’est la tonalité. Avec des choix de traitement de sujets, qui sont le champ de couverture et d’appréhension. Lesquels sujets possèdent un angle, à nul autre pareil, qui font d’un article une pièce unique. Avec une hiérarchie de présentation, c’est le découpage. En catégorisant les niveaux de lecture, c’est le rubricage. En catégorisant la variété, c’est le séquençage. En multipliant les entrées, pour intéresser. En composant sa recette, voila une formule de presse. En reproduisant périodiquement dans la régularité, qui est une promesse au lecteur qu’il retrouvera ce qu’il a apprécié. En établissant un pacte de confiance avec lui, ce qui fonde une crédibilité… Et une fidélité.


Mise en abyme

Une organisation exhaustive de la structure éditoriale d’une publication impliquerait en réalité une imbrication de ces différents éléments, pour qu’ils se reproduisent ainsi jusqu’à l’échelle de l’article. Celui-ci possède bien un angle qui lui donne sa personnalité, avec un ton, un axe, des précisions et un choix délibérés, des entrées comme les intertitres, les légendes, etc.


EditingPlus détermine lesquels de ces éléments mettre en œuvre pour concevoir ou revoir votre publication.

Mille façons de lire

Intéresser son lecteur quand il veut, où il veut et comme il le veut : entrer dans sa vie


Il existe mille façons de lire et tout autant d’écrire ! Laquelle est-elle la plus appropriée pour toucher votre lecteur ? Est-ce le visuel, les couleurs, les photos ou les éléments graphiques qui vont le guider ? plonge-t-il directement dans les sujets des articles dont il a déjà entendu parler ? Est-ce un lecteur régulier ou occasionnel ? Le marketing fournit des portraits types et des indications utiles, tout en restant muet sur certains aspects.


Tout le monde lit, mais comment ?

Lecteurs nous-mêmes, nous pouvons facilement nous imaginer ce lecteur et nous le représenter en situation : selon son humeur, le lieu de lecture, ses habitudes de lecture, le moment où il lit, sa façon de lire… sa réceptivité est variable. Une publication accompagne  son lecteur dans son existence et multiplie la diversité pour capter son attention à différentes occasions, aux moments propices, aux endroits de son choix et comme il le désire.


EditingPlus lit beaucoup, imagine votre lecteur, vous aide à vous le réprésenter et à le toucher du doigt.

S’adresser aux lecteurs

Entretenir le dialogue avec ses lecteurs c’est aussi les écouter.


Le rapport entre les médias et leurs lecteurs change de caractère. La presse n’est plus l’institution inattaquable qu’elle était, les médias sont disséqués, les journalistes critiqués… L’arrogance ne passe plus, ce qui doit entraîner une réflexion des journalistes, des éditeurs, et des lecteurs eux-mêmes ! Il devient donc capital de fédérer ses lecteurs, par la pédagogie, l’esprit d’ouverture, l’équilibrage des points de vues.


Le courrier des lecteurs, un cas particulier

Qui ne se délecte pas de lire les commentaires et les réflexions des lecteurs au travers du courrier qu’ils envoient ? En épluchant ce courrier, deux tendances frappantes émergent : il témoigne de la proximité du lecteur avec son média, d’abord, même au travers de missives assassines ! Et à ce titre ne peut être ignoré.


Deuxièmement, il donne une indication de la manière dont le média est reçu ou vécu. La crédibilité du périodique y entre parfois en jeu, qui peut inspirer le rédacteur en chef ou l’éditeur soit à répondre lui-même, soit à en confier le soin à un journaliste permanent, soit encore à nommer un médiateur, véritable arbitre entre les lecteurs et leur journal… 


Le courrier des lecteurs obéit souvent à un réflexe de réaction qui donne une évaluation de l’impact du discours du média. Il servira utililement la rédaction à mesurer sa présentation des faits, ses analyses et ses orientations, voire à doser la fameuse dramatisation de l’énoncé des faits !


Le caractère réactif du lectorat s’accentue à mesure que le moyen d’entrer en contact est facilité : un lien à la suite d’un article donnant la possibilité de réagir provoquera davantage de réactions spontanées…

Living in a magazine

Living in a magazine (Vivre dans un magazine), clip vidéo réalisé par Dawn Shadforth (RSA Films) pour le groupe Zoot Woman en 2001. Crédit: Wall of Sound. Voir le clip sur YouTube.

EditingPlus est sur Facebook

© 2006 – 2015 L’intégralité du site est la propriété exclusive de EditingPlus.eu en Europe et dans le monde | Conception, édition et réalisation de Frédéric Lanta | Reproduction interdite sauf accord de l’éditeur | Le site EditingPlus est enregistré au Dépôt Légal de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) | La police ICone du logotype de EditingPlus a été créée par Jack Usine, de la fonderie Smeltery.net | Les marques et logos cités à titre informatif restent la propriété de leurs compagnies respectives | EditingPlus ex-membre de la Society for News Design | EditingPlus regroupe les activités de ToucheNoire.eu et ToucheNoire.com éditeurs d’ebooks, les livres numériques. EditingPlus, touchez une autre façon de lire.